Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Nature et culture

Je continue à chercher des infos sur les déficits des fonctions exécutives.
Après avoir pas mal farfouillé le net, il s'avère que ce déficit est décrit comme pouvant être développemental (et non uniquement du à une maladie ou une lésion cérébrale). Notamment sur ce site : 

http://www.enfant-encyclopedie.com

Il semblerait qu'un environnement défavorable (stress chez le jeune enfant) puisse provoquer un trouble du développement impactant sur les fonctions exécutives. Je ne pense pas avoir été concernée par ce type d'environnement, mais bon.

Sinon, j'apprends à sociabiliser. En faisant cela, j'ai le sentiment de lutter contre ma nature.
Mais quand j'ai travaillé sur l'affirmation, quand je me suis remise à faire mes comptes, est-ce que j'ai lutté contre ma nature ou contre mes phobies ?
J'apprends quelque chose que j'aurais du apprendre il y a 40 ans de cela. J'apprends à avoir des amis.
Je ne lutte peut-être pas contre ma nature, mais une chose est sûre, je lutte contre ma culture familiale.

Lien permanent 4 com' Catégories : Phobie sociale

Commentaires

  • C'est un peu luter contre sa nature aussi... Les phobies sont causés souvent par une hyper-sensibilité qui elle a souvent une base biologique et/ou héréditaire, notre système d'alarme est "trop" sensible et ce qui devrait être ressentit comme une simple mise en garde est souvent ressentit comme un danger ou une frayeur.

    C'est pas évident alors de s'adapter, nos repères sont différents de la majorité, ajouter à cela une éducation dans une famille ou "la peur" et les apparences sont prédominantes ---> on ne développe alors que très peu de saine estime de soi et on devient un terreau fertile pour toute sorte de névroses/trouble anxieux.

    Par contre on peut changer progressivement pour améliorer sa qualité de vie en acquérant des compétences sociales que nous aurions du acquérir beaucoup plus tôt dans la vie comme vous le dite.


    L'évolution c'est changer, s'adapter et ça arrive jour après jour selon la façon dont on agit :)


    C'est dans la zone du 40% que je travaille: http://i.imgur.com/X5VJHhW.png

  • Bravo pour votre site, c'est très thérapeutique.
    L'inné ou l’acquis est un grand débat, comme de se demander qui est née en 1er, l’œuf ou la poule? Il est important aussi de trouver des solutions aux problèmes pour changer et s'adapter à se qui nous arrivent.
    Cordialement, Marc.

  • J'ai parlé à mon psychiatre de ce fameux "déficits des fonctions exécutives". Il a eu l'air un peu étonné, puis il a dit:
    "un déficit des fonctions exécutives ? oui, mais lesquelles ?"
    Selon lui ce terme est trop vague pour tenir lieu de diagnostic.
    Maintenant, ce n'est pas un spécialiste des dites fonctions, il est déjà capable de "renifler" les autistes, puis de les mettre en évidence ce qui est déjà beaucoup dans un pays aussi attardé que le nôtre sur cette question.
    Bon courage pour la suite de ton parcours.

  • Dans quelques temps, je retournerai voir la psy spécialisée dans l'autisme pour passer les tests concernant les fonctions éxécutives. Nous en saurons plus à ce moment-là.

Écrire un commentaire

Optionnel