Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le retour du Tord-Boyaux

En 2013, j'avais écrit une note qui parlait de la chanson de Pierre Perret "Le Tord-Boyaux", que je chantonnais quand l'anxiété me vrillait le ventre et la cage thoracique.
Aujourd'hui, cette sensation m'est revenue. Enfin, plus exactement, son souvenir atténué.
En voici la raison.
J'ai décidé de faire appel à un conseiller financier pour m'aider à assainir ma situation et accessoirement pouvoir travailler moins. L'idée que cette personne mette le nez dans mes comptes, puisse porter un jugement sur ma mauvaise gestion et puisse mettre à jour des travers que je ne veux pas voir, me terrifie.
J'ai peur de revivre des moments difficiles, aussi difficiles qu'en 2012, lorsque j'ai pris conscience que mes problèmes venaient du fait que je ne faisais plus mes comptes depuis 10 ans. Ce jour-là, j'ai eu peur de tout perdre. Mon couple, mon travail, mon toit.
Et puis, j'ai peur aussi de ne plus pouvoir me cacher derrière mes comptes dans le rouge.
Je m'explique : dans le fin fond de mon cerveau fêlé, il existe encore, dans un recoin empoussiéré, une pancarte où il est écrit "être riche, c'est mal". J'avais écrit cette note en 2012 pour expliquer cela. Alors comme je fais un métier qui gagne bien, j'ai réussi à me mettre dans la merde toute seule, pour ne jamais trop réussir à profiter sereinement de mon argent. Cela passe par des comptes dans le rouge en permanence et des dettes de tous les côtés. Si je n'ai plus mon mess (mon merdier en version anglicisme poli) pour me cacher derrière, je devrais assumer mon argent. Ce qui est complètement idiot comme réflexion, puis que je n'attends qu'une chose dans ma vie d'aujourd'hui, c'est de la SERENITE. Donc au lieu de m'angoisser, je devrais sauter de joie à la perspective de pouvoir enfin l'obtenir.

Donc voilà. J'angoisse au lieu de me réjouir et d'être fière de ma démarche.
On se refait pas.

Lien permanent 0 com' Catégories : Phobie de l'argent

Écrire un commentaire

Optionnel