Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Février 2013

Au cours de cette séance, le psy m'a fait parler de ce sentiment de peur d'être humiliée.
Il m'a demandé s'il y avait un sentiment de honte. Il n'y en a pas. La honte, c'est quand on se sent coupable de quelque chose, ce n'est pas le cas. Il s'agit plutôt de vexation, de blessure d'amour propre.
Il m'a fait citer des phrases qui me provoquent cette vexation. Il voit un point commun entre ces phrases, je ne l'ai pas vu. Il m'a demandé de noter ces phrases et de réfléchir à leur point commun, comme nous avions procédé pour trouver le postulat de ma phobie sociale.

Écrire un commentaire

Optionnel