Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mars 2017

Cette séance fut éprouvante. Nous avons parlé de mon rapport à l'argent. Toute ma honte et ma culpabilité sont remontées à la surface.
La peur de ne pas être une "bonne fille" au yeux de mes parents. Leur propre rapport à l'argent. La honte que j'ai longtemps eue de gagner plus d'argent qu'eux. La peur de le dépenser dans des choses pas absolument utiles, qui feraient de moi une "mauvaise fille". Le fait que mes parents ont longtemps réapprovisionné mon compte alors que je gagnais ma vie. Leur besoin de faire cela pour moi sans exiger en retour que je gère mon budget. Le fait qu'ils m'ont ainsi maintenue dans mon fonctionnement aberrant.
Beaucoup d'émotions, donc.

Nous avons étudié mes notes sur les pensées anxiogènes quand je m'apprête à regarder mes comptes et quand je m'apprête à saisir les dépenses. Au fil du temps où j'ai noté cela, j'ai pu constater que l'anxiété et le pourcentage de croyance dans les pensées anxiogènes avaient diminués, mais pas de la même manière. L'anxiété est restée plus élevée, alors que le pourcentage de croyances a beaucoup baissé. Je ne crois plus en mes pensées anxiogènes, mais je continue à en avoir peur. Comme si l'émotion s'était dissociée des pensées et vivait sa vie de son côté. C'est étrange, mais la psy pense que l'anxiété va finir par baisser aussi, sauf s'il y a d'autres choses qui m'angoissent que je n'ai pas encore identifiées.
Je dois donc continuer à noter tout cela.

Lien permanent 3 com' Catégories : Phobie de l'argent

Commentaires

  • En effet l'anxiété va baisser avec le temps si les "distorsions cognitives" sont démasqués. Par contre ce n'est pas instantané et c'est un processus qui va se faire graduellement au fil des mois et des années (en autant que les distorsions ne soit pas alimentés ou réactivés).

    L'anxiété demeure même si les distorsions cognitives sont remplacé par des cognitions "saines" car ce sont des "habitudes" ou façons de réagir face à certains évènement que nous utilisons depuis des années.

    Pour vous aider à visualiser, c'est comme une plante toute rabougris qu'on aurait pas entretenu depuis des années et qu'on la donnerait à un horticulteur qui la soigne correctement depuis 2-3 jours et qui s'étonnerait qu'elle ne soit pas jolie après 2-3 jours parce qu'il lui donne de bon soins... ;-)

    La plante va redevenir belle et saine mais ça va prendre quelques mois à tout le moins.


    Bonne journée !

  • Bonjour j ai retenu " je ne crois plus en mes pensées anxiogène mais je continue en avoir peur ". C est un commentaire très prometteur. Je me suis dit cela moi aussi à un moment donné. Et cela a été ensuite le début de ma naissance. Ou jusque là je disais " ça c est pas pour moi ....". Et puis j ai passé le permis moto, et chose extraordinaire pour un ex agoraphobe j ai couru mon 1er marathon le 19 mars et j ai terminé. D accord dans les derniers.... Bonne continuation dans vos projets.

  • Bonjour, Je suis admirative de votre force, du chemin que vous avez parcouru et surtout de la façon dont vous prenez en main votre guérison. J'ai trouvé votre blog en tapant "phobie sociale". Je ne m'y retrouve pas totalement mais cela m'a donné l'impulsion de prendre rdv avec un psychologue TCC. J'ai mis cette solution de côté pendant de nombreuses années par peur de tous les efforts que j'aurais à fournir. Et je pense qu'essayer tout un tas de truc sauf ça est assez révélateur. Mais j'ai vraiment envie d'avancer maintenant, surtout pour mes enfants.
    Merci de vos partages. En plus votre blog est très bien tenu !
    Emilie

Écrire un commentaire

Optionnel